RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Avis de tempêtes #50

posté le 17/02/22 par .-. Mots-clés  luttes environnementales  luttes sociales  nucléaire  réflexion / analyse 


Avis de tempêtes - bulletin anarchiste pour la guerre sociale n°50 (février 2022) est sorti.

Pour lire, imprimer et diffuser ce petit bulletin autour de soi (il est en format A5, et celui-ci fait 12 pages), on pourra retrouver chaque nouveau numéro tous les 15 du mois, ainsi que les précédents, sur le blog :

https://avisdetempetes.noblogs.org

" La liste de toutes les assertions du pouvoir qui contiennent déjà une réponse à base de solutions aveuglément techniciennes ou stupidement gestionnaires afin de prolonger l’agonie de l’existant serait longue, mais c’est cependant sur la dernière en date que nous avons choisi de nous attarder. Il y a quelques jours, elle a été plus ou moins formulée de la façon suivante aux moutons désireux de choisir leur berger, par celui qui est d’ores et déjà annoncé comme le futur dirigeant de ce misérable pays : « réchauffement climatique ou nucléaire » ?

L’idée derrière cette farce grotesque était en fait de projeter de colossaux investissements énergétiques, puisque le Président a aussitôt tranché en faveur de la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires pour 2035, plus huit autres à l’étude pour 2040, plus un énième prolongement de la durée de vie des centrales actuelles, plus une cinquantaine de parcs éoliens en mer d’ici 2050, plus des dizaines de fermes solaires (ah, la novlangue)... le tout pour la coquette somme de 70 milliards d’euros par an pendant les trois prochaines décennies. Bon, disons-le d’emblée, non seulement il ne s’agit pas là de sources d’énergies « décarbonées » qui empêcheront le réchauffement climatique, mais l’essentiel de ce plan étatique vise surtout et officiellement à accroître la production d’électricité à l’horizon 2050 de 60% par rapport à son niveau actuel. Ce qui correspond en fait à la marche forcée de la domination vers une électrification massive de l’économie, où la numérisation couplée à l’intelligence artificielle dans l’ensemble des secteurs tout comme les véhicules électriques sont des figures de proue."


posté le  par .-.  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
avisdetempetes50(...).jpg
avisdetempetes50(...).pdf


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.