RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

La police du futur. De la surveillance généralisée à l’autocontrôle

posté le 03/02/22 par Mathieu Rigouste Mots-clés  antiracisme  économie  histoire / archive  luttes sociales  répression / contrôle social 

La police du futur
De la surveillance généralisée à l’autocontrôle

Mathieu Rigouste

Dans Revue du Crieur 2018/2 (N° 10), pages 32 à 47

Robots autonomes, officiers connectés, reconnaissance génomique… l’innovation dans les équipements et moyens mis au service de la police ne semble pas connaître de limites. États et entreprises privées avancent main dans la main, développant un arsenal sécuritaire hypertechnologique, dans le cadre d’un marché mondialisé en forte croissance. Ces nouveaux dispositifs directement calqués sur le matériel militaire brillent d’ailleurs davantage par les bénéfices qu’ils permettent d’engranger que par leur efficacité réelle et leur infaillibilité technique. Ils sont toutefois rendus acceptables – voire désirables – aux yeux des populations par le biais d’une novlangue publicitaire et d’un marketing particulièrement soignés. La « police du futur » ouvre des perspectives orwelliennes : il ne s’agit pas seulement d’« optimiser » les équipements et les méthodes des forces de l’ordre, mais bien de poser les jalons d’un véritable panoptique policier qui a pour objectif d’aboutir à l’autocontrôle des populations.

Lire La police du futur


posté le  par Mathieu Rigouste  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.